IA au service des compagnies

On entendait récemment aux nouvelles que H&R Block offrait maintenant le service d’Intelligence Artificielle Watson d’IBM pour identifier les meilleurs retours de taxes possibles pour ses clients.

https://www.ibm.com/watson/stories/taxes.html

During the tax preparation interview with the tax pros, Watson can understand context, interpret intent and draw connections between a client’s responses to suggest credits and deductions that may be available.

Watson peut deviner les intentions de l’utilisateur et lui suggérer des déductions avantageuses. Pratique.

Aux premiers abords ce service semble extrèmement avantageux si il est aussi efficace qu’il en a l’air. Il serait également intéressant de se projeter dans quelques années où le système de taxes et d’impôts est allégé de dixaines de milliers de fonctionnaires et de conseillers, où l’agence du revenu n’est plus nécessaire et toutes les validations sont automatisées et équitables.

Points positifs:

  • Diminution de la fraude et de l’évasion fiscale
  • Optimisation des retours
  • Unification des formulaires (envois et réceptions)

Points négatifs

  • Manque de transparence au niveau de l’utilisation des données
  • Pertes d’emplois éventuellement

Un autre secteur touché serait celui du droit et des avocats. Un robot pourrait analyser et gérer plus rapidement des disputes, ainsi que des tâches complexes tel que la fusion d’entreprises.

https://actualite.housseniawriting.com/technologie/2015/10/27/les-jeunes-avocats-remplaces-par-lintelligence-artificielle-dans-10-ans/9924/

http://www.cnbc.com/2017/02/17/lawyers-could-be-replaced-by-artificial-intelligence.html