Politique et médias sociaux: attention!

Donald Trump, le Président des États Unis, fervant utilisateur des médias sociaux comme Twitter, critiquais ouvertement aujourd’hui certains médias qu’il qualifie de frauduleux.

http://time.com/4681802/donald-trump-cpac-speech-media/?xid=time_socialflow_twitter

Ce ne sera certes pas les premières allégations qu’il aura publié sur twitter et sans aucun doute qu’il y en aura d’autres.

La sphère politique donne beaucoup de visibilité ainsi que de crédibilité à des gens comme D. Trump. Il est facile en 2017 par mouvement de masse de modifier la façon qu’ont les gens de percevoir un événement en soulignant massivement le caractère positif ou négatif de celui-ci. La pression sociale s’occupe du reste. Éventuellement, à force de répéter et propager une idée, elle devient coutume et acceptée par la majorité.

Alors comment se protéger d’allégations fausses ou forgées de toutes part?

Grâce à la puissance de Twitter, les messages publiés par D. Trump rejoignent des millions d’utilisateurs, que ce soit directement par les utilisateurs abonnés à son mur, par des amis ou encore au travers d’autres sites de nouvelles.

Dans un souci de transparence, les allégations faites par D. Trump ainsi que les autres leaders politique et ministériels ne devraient-elles pas être soumises à de rigoureuses vérifications, accompagnées de sources fiables?

http://www.mirror.co.uk/news/world-news/donald-trump-insulted-110-people-9526724