Chat Bots et I.A., une arme politique?

Small robot

Une étude récente menée sur Google DeepMind, l’intelligence artificielle développée par google, démontrait qu’en situation de rareté, l’I.A. devenait très compétitive et visait toujours à accomplir son objectif même si cela impliquait de neutraliser son adversaire.

Quel rapport avec les Chat Bots? Il a fallu une seule journée au robot twitter de Microsoft pour se mettre à publiquer des status politiques et racistes lors du premier essai de lancement – avant d’être éteint et remplacé par une version moins politique et plus courtoise. (https://www.zo.ai/)

Voyez par vous même:

http://gizmodo.com/here-are-the-microsoft-twitter-bot-s-craziest-racist-ra-1766820160

Un futur où les chatbots influencent l’opinion publique et la sphère politique et sociale est très proche et déjà possible…. le fait qu’ils arrivent déjà à communiquer et partager des idées sur les réseaux sociaux est épeurant.

Une arme politique puissante? Imaginez des AI qui spam toutes les nouvelles en se disant pour ou contre un parti politique, qui partagent des status pro ou anti capitalistes, pro ou anti syndicalisme, ou même qui rapportent de fausses nouvelles!

Avec l’avènement des chatbots, comment s’assurer de leur neutralité, de leur transparence? Comment définir les limites?

Avec le scandale des « fausses nouvelles » ayant probablement affecté la dernière élection américaine, il est plus que jamais important de remettre en question les balises encadrant l’usage de ces technologies.

 

http://www.iflscience.com/technology/googles-deepmind-ai-understands-the-benefits-of-betrayal/

http://www.zdnet.fr/blogs/marketing-reseaux-sociaux/le-plan-de-facebook-pour-combattre-les-fake-news-39846108.htm